La mission de la France dans le monde (Célestin Ruellan, 1863)

Mais à quelle nation Dieu voulait-il donc confier la défense de son Église ? quel peuple devait être son peuple privilégié ?
Les événements les plus importants, les faits les plus nombreux et les plus divers, l'histoire de quatorze siècles, montrent que la France avait été choisie entre toutes les autres puissances pour accomplir cette sublime mission.

Le rôle historique de la France (in La civilisation française, p. 36-51, Giraud, Victor, 1917)

La France, d'instinct sans doute, puisqu'elle est fille de la Gaule, mais par nécessité aussi, a été une grande nation militaire. Elle a connu et pratiqué tous les genres de guerre : guerres de défense et guerres de conquête, guerres d'équilibre et guerres d'expansion, guerres d'hégémonie et guerres de propagande.

Transformation de la société féodale, la Chevalerie, chap. XI, p. 177-181, . (Histoire de…, A. Rambaud, vol. 1, 1895)

Toute l'éducation et toute la civilisation féodale a tenu dans la chevalerie. Ses principes s'imposent encore aujourd'hui à la société qui est issue de la société féodale : nous avons hérité d'elle le sentiment du « point d'honneur », inconnu aux peuples de l'antiquité classique.

L’Aristocratie féodale, chap. VII, p. 122-133, (Histoire de…, A. Rambaud, vol. 1, 1895)

Les citoyens des anciennes républiques grecques et de l'ancienne république romaine n'ont jamais été aussi libres que les membres de la société féodale. Sans doute, cette liberté n'existait que pour les nobles ; mais les principes nouveaux ont contribué plus tard à relever la condition du peuple.