L’oeuvre française aux colonies, chapitre V, L’Algérie (Humbert Charles, 1913)

Le territoire algérien a beau être à proximité de France, c'est folie de continuer à le considérer, dans quelque mesure que ce soit, comme faisant corps avec le territoire métropolitain. D'un bord à l'autre de la Méditerranée, rien n'est semblable, ni le climat, ni le pays, ni les hommes

Étude sur la section coloniale de l’Exposition franco-britannique de Londres en 1908 (Lewis Ware 1909)

Peu de pays ont, autant que la Tunisie, présenté l'exemple de ce que l'ordre et l'unité de politique peuvent apporter d'essor rapide à la colonisation. A ce point de vue, l’œuvre de la France depuis 1880 est sans précédent dans l'histoire coloniale d'un peuple.

LES APPORTS RÉCIPROQUES FRANCE-AFRIQUE DU NORD | Air-France revue, mars 1953

Il y a trois quarts de siècle, un technicien allemand, témoin du labeur français, écrivait : « Quiconque a pu voir, comme moi, les prodigieux travaux exécutés par les Français en Algérie, n'éprouvera qu'un sentiment de pitié pour ceux qui, en présence de toutes ces œuvres admirables, oseraient prétendre que les Français ne savent pas coloniser. »