Via Le Monde diplomatique


par  Habib Jr. Bourguiba , Mai 1969,  in  « La Tunisie : une expérience originale au carrefour de l’Afrique et de l’Orient » p. 32


TEXTE INTEGRAL

Ces pages spéciales consacrées à la Tunisie me donnent l’occasion de me féliciter du nouvel essor que connaissent les relations entre nos deux pays. Ma récente visite officielle en France et les entretiens approfondis auxquels elle a donné lieu m’ont permis de constater une grande similitude de vues entre nos deux gouvernements, sur la plupart des problèmes actuels, et me permettent de bien augurer de l’avenir de nos relations.

Nos rapports avec la France, après avoir traversé des périodes difficiles, conséquences inévitables de la décolonisation, s’engagent à l’heure actuelle dans une voie normale, de nature à consacrer une entente durable et à favoriser le développement d’une coopération que nous voulons, de part et d’autre, exemplaire.

L’intérêt manifesté par la France pour l’expérience de la Tunisie et l’aide qu’elle envisage de nous apporter pour la réalisation de nos plans de développement constituent autant d’éléments susceptibles de contribuer au renforcement des liens existants.

Par ailleurs, la présence en Tunisie de plus de trois mille enseignants et techniciens français illustre bien l’excellence de nos relations dons le domaine noble et privilégié de la coopération technique et culturelle, que l’on peut déjà, à bien des égards, qualifier d’exemplaire.

C’est dans le souci de poursuivre efficacement l’action déjà entreprise et de lui donner un caractère organique et permanent qu’il a été décidé, lors de ma visite officielle en France, de fonder à l’avenir nos rapports sur la base de l’information réciproque et d’organiser, à cet effet, des rencontres régulières à un haut niveau entre responsables de nos deux pays.

Nous sommes, en effet, convaincus que le développement d’une coopération étroite entre la France et la Tunisie constituera un facteur important de progrès et de paix au Maghreb et en Méditerranée.

Par ailleurs, le développement de la francophonie et le rôle joué par la Tunisie dans ce domaine nous engagent à renforcer la coopération multilatérale entre Etats francophones.

Voilà donc dans quelle perspective nous envisageons nos relations avec la France, et la prochaine visite officielle du ministre français des affaires étrangères à Tunis marquera la consécration d’une libre coopération entre nos deux pays, telle qu’elle a été souhaitée par le président Bourguiba, et pour laquelle il n’a cessé d’œuvrer depuis près de quarante ans.

Habib Jr. Bourguiba
Ministre des affaires étrangères.


https://www.monde-diplomatique.fr/1969/05/BOURGUIBA/29010


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :