Mário de Andrade, ✞ 1945 Sao Paulo, poète, romancier

« j’aimerais affirmer librement que l’influence française fut bénéfique, et qu’elle est encore la meilleure, celle qui nous équilibre le plus, celle qui nous permet de manifester le plus notre vérité psychologique nationale, celle qui exige de nous le moins de renoncer à nous-mêmes »


Cité par Queiroz de Moreas Pinto Maria Cecília

Edward Augustus Freeman ✞ 1892, English historian

Edward Augustus Freeman ✞ 1892, English historian

« THE Norman Conquest is the great turning-point in the history of the English nation. Since the first settlement of the English in Britain, the introduction of Christianity is the only event which can compare beginning with it in importance […] The Norman Conquest brought with it a most extensive foreign infusion, which affected our blood, our language, our laws, our arts […] A kingdom which had hitherto been purely Teutonic was brought within the sphere of the laws, the manners, the speech, of the Romance nations. […] »

Nicholas Vincent (1961-), medieval historian

Nicholas Vincent, Professor of Medieval History, University of East Anglia

« La Magna Carta (ou Grande Charte) est le document le plus célèbre de l’histoire de l’Angleterre, […] , elle est généralement considérée comme le fondement du droit anglais. […] La France joua un rôle important dans la rédaction de ce document anglais par excellence. […] Les négociations elles-mêmes furent, en définitive, une affaire française. En effet, les barons qui les conduisirent, en français ou en latin, étaient, pour beaucoup, nés en France ».

David Randall (1951 – July 2021) was a British journalist and author of The Universal Journalist, a textbook on journalism.

David Randall ✞ 2021, British journalist

« France and Britain have had their fates entwined for more than 1,000 years, and […] what have the French ever done for us – apart from laying down the foundations of parliamentary democracy (Simon de Montfort, French born and speaking), the modern Olympics, all those talented Huguenots, art, Braille, brie, crêpes, camembert, croutons, denim, fetching fashions, art, roulette, croque monsieur, and bras ? ».

Robert Tombs | Faculty of History, University of Cambridge

« L’âge d’or du Parlement, comme en France, date de la première moitié du XIXe siècle, quand il représentait l’élite de la nation, ceux qui étaient éduqués, riches, influents […] Il reste vrai que l’Angleterre était le berceau de la démocratie parlementaire mais il ne faut pas oublier que, dans l’expression, le mot «démocratie» est aussi important que le mot «parlementaire». Certains Anglais aiment dire que nous avons la démocratie la plus ancienne du monde. Mais la France a obtenu le suffrage universel masculin en 1848. Il a fallu 80 ans de plus à l’Angleterre pour en arriver là: ce n’est qu’à la fin des années 1920 que le Parlement britannique est devenu véritablement démocratique ».

Jean-Philippe Genet (né en 1944) est un historien médiéviste français, spécialiste de l'Angleterre.

Jean-Philippe Genet (né en 1944, médiéviste , spécialiste de l’Angleterre)

« Dans sa première phase, cette histoire « anglaise » est indissociable de celle de la France de l’Ouest. L’arrivée massive des Français (Normands certes, mais aussi Bretons, Picards, Flamands, Aquitains, Angevins et Poitevins), l’installation magistrale du système féodal et, de façon plus insidieuse mais non moins efficace, de la seigneurie et du servage a brutalement ramené le royaume insulaire au sein d’une civilisation dans laquelle la langue, les coutumes, le droit et les traditions politiques de la France de l’Ouest jouent un rôle capital ».

Adeline Rucquoi (née à Bruxelles le 4 avril 1949) est une historienne, hispaniste et médiéviste française.

Adeline Rucquoi (née en 1949, hispaniste et médiéviste)

« Le règne d’Alphonse VI de Castille et Le6n (1065-1109) est à l’origine de ce changement. C’est à lui en effet que le royaume doit son ouverture vers l’Europe, une Europe qui s’est manifestée aussi bien dans les domaines reli­gieux que politique et social, et dont l’introduction en Espagne occidentale fut l’œuvre des Français ».

Colin Jones, (1947-), British historian

Colin Jones, (1947-), British historian

« In many senses, the eighteenth century was France’ s century […] Culturally, France was the storm-center of the movement of intellectual and artistic renewal known as the Enlightenment: for most contemporaries, the lumière of this siècle des Lumieres shone from France. In terms of politics and international relations, France remained the power that other states had to take into account, to worry about, to keep if possible on their side »

Fabien Montcher, Ph.D. SLU

Fabien Montcher, Ph.D., St Louis University

« Le culte de saint Louis permit un profond renouvellement de l’image du pouvoir royal dans la Monarchie hispanique à la fin du XVIe siècle […] Par ses liens directs avec l’Espagne, la mémoire de saint Louis vint couronner un système de représentation visant à l’exaltation catholique de la Monarchie hispanique »

Professeur de langue et linguistique française à l'Université de Perugia, en Italie

Nadia Minerva, Università di Catania

« L’Italie, à la recherche de modèles au moment de sa naissance en tant que nation, s’adresse de préférence à sa voisine. La France devient alors quelquefois un modèle d’inspiration identitaire. L’exemple à imiter d’un pays riche et puissant comme la France sera un aiguillon efficace et son émulation permettra à la jeune nation de se mettre au pas avec l’Occident prospère et performant. Un modèle fort, donc, prestigieux qui ne pourra que renforcer l’identité nationale naissante »

Michel Abitbol, né le 14 avril 1943 à Casablanca, est un historien maroco-israélien de réputation mondiale

Michel Abitbol (né en 1943 à Casablanca)

Humaine, spirituelle et sociale, l’œuvre de régénération ainsi conçue par les fondateurs de l’Alliance, était aussi une œuvre patriotique française : comme ses fondateurs et ses instituteurs n’avaient jamais cessé de le rappeler, cette œuvre était le fait de Juifs issus du pays qui, le premier, avait émancipé ses Juifs et auquel « les Israélites de toutes les contrées doivent une impérissable reconnaissance ».

Peter Borscheid (* 12. November 1943 in Trier) ist ein deutscher Historiker.

Peter Borscheid (1943- ), historien allemand

« Quand nous parlons de l’histoire politique de l’Allemagne au xixe siècle, une affirmation est toujours en vigueur : à la source, il y eut Napoléon. C’est lui qui a donné ses bases à l’Allemagne moderne »

Elena Musiani est docteure en Histoire contemporaine de l’Université de Bologne

Elena MUSIANI, historienne italienne

« L’idée moderne de nation […] a été en fait apportée par les deux étapes de l’occupation française. La France apporte à l’Italie le cadre d’un État-nation, le code civil, le recul des particularismes régionaux, les bases d’une économie de marché »

Juan Pablo Fusi Aizpurua, né le 24 septembre 1945 à Saint-Sébastien, est un historien espagnol, orienté fondamentalement sur l'histoire de l'Espagne contemporaine et, plus spécialement, sur le Pays basque et les problèmes nationalistes.

Juan Pablo FUSI (1945-), Académie royale d’histoire

« Pour ce qui concerne l’Espagne, par conséquent, ce ne fut pas le sentiment de nation qui conduisit au réformisme bourbonien, mais le contraire : ce fut le centralisme bourbonien, le réformisme éclairé, qui finirait par créer le sentiment de nation »