via BNM – Ferdinand Foch, maréchal de France, généralissime des forces alliées


Ferdinand Foch, maréchal de France, généralissime des forces alliées dont les talents de stratège et la pression constante exercée sur l’ennemi contribuèrent à la victoire de la Triple-Entente

Ferdinand Foch (1851‒1929) fut nommé commandant en chef des forces alliées le 3 avril 1918, avec le titre de généralissime, jusqu’à ce qu’il soit fait maréchal de France en août de la même année. Foch dirigea les forces alliées qui contrecarrèrent l’offensive allemande au printemps 1918, mena la contre-offensive lors de la seconde bataille de la Marne ainsi que l’offensive Meuse-Argonne. Il joua également un rôle de premier plan lors de la conférence de paix de Paris. Cette photographie est extraite de Guerre des nations, compilation de 1 398 images réalisées par héliogravure accompagnées de courtes légendes descriptives portant sur la Première Guerre mondiale et ses conséquences immédiates. Cet ouvrage, publié par la New York Times Company, regroupe des illustrations parues dans le Mid-Week Pictorial, hebdomadaire de photographies d’actualité que ce groupe de presse a diffusé entre 1914 et 1937. Elles montrent les grands dirigeants militaires et civils des pays impliqués dans la guerre, des scènes de bataille, des systèmes d’armement importants, les ruines et la destruction engendrées par les combats, le retour des soldats après la guerre, la célébration de la victoire dans divers pays, et des scènes de la conférence de paix de Paris. Outre le front de l’Ouest en France et en Belgique, ces photographies représentent les autres théâtres de guerre, notamment le front de l’Est, le front italien et celui des Balkans, la bataille des Dardanelles ou la campagne de Gallipoli, avec celles de Mésopotamie et de Palestine. Les événements de l’après-guerre inclus dans le livre comprennent les révolutions allemande et russe ainsi que l’intervention des forces alliées et américaines en Sibérie. L’ouvrage est assorti d’une table des matières et de 32 plans, notamment des cartes picturales représentant les différents fronts et campagnes. Il propose aussi une annexe de trois pages exposant une chronologie de 1914 à 1919, des statistiques (indiquant les forces mobilisées, le bilan des morts, des blessés et des portés disparus pour l’ensemble des belligérants), ainsi que les événements clés de la guerre et les dispositions principales du traité de Versailles, qui mit officiellement fin à la guerre.

Titre dans la langue d’origine : Marshal Ferdinand Foch, K. Generalissimo Of The Allied Armies, Whose Brilliant Strategy And Unrelaxing Pressure Had Their Fruition In The Victory Of The Entente

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :