« La Chanson de Roland est la geste de l’Occident militant. Aussi la voyons-nous se répandre dans toutes les littératures occidentales »