« Dans sa première phase, cette histoire « anglaise » est indissociable de celle de la France de l’Ouest. L’arrivée massive des Français (Normands certes, mais aussi Bretons, Picards, Flamands, Aquitains, Angevins et Poitevins), l’installation magistrale du système féodal et, de façon plus insidieuse mais non moins efficace, de la seigneurie et du servage a brutalement ramené le royaume insulaire au sein d’une civilisation dans laquelle la langue, les coutumes, le droit et les traditions politiques de la France de l’Ouest jouent un rôle capital ».