source : https://connaitrelawallonie.wallonie.be

La scission de la Lotharingie (959) | Connaître la Wallonie.be

En 959, la Lotharingie est scindée en deux : au sud, la Haute Lotharingie qui lèguera son nom à la Lorraine

Afin de contrôler les « grands » de Lotharingie dont il connaît l’esprit d’indépendance, Henri Ier a cherché une union durable notamment avec la famille des Régnier. Force est cependant de constater la défiance des « grands » à l’égard du roi et bientôt de l’empereur. Dès 953, Brunon (frère d’Otton), nommé duc de Lotharingie, tente de rétablir l’autorité. En 959, la Lotharingie est scindée en deux : au sud, la Haute Lotharingie qui lèguera son nom à la Lorraine ; au nord, la Basse Lotharingie dans laquelle s’inscrit l’espace wallon actuel, hormis Tournai. Le titre de duc de Basse-Lotharingie sera attribué jusqu’en 1190. Le dernier titulaire sera Godefroy VII, landgrave de Brabant (1143-1190). À la Diète de Schwäbisch Hall, l’exercice du pouvoir ducal de Basse-Lotharingie est limité aux territoires et fiefs impériaux des comtes de Louvain. Le titre honorifique de duc de Lothier (qui fait référence à un territoire beaucoup plus réduit que la Basse-Lotharingie) se transmet aux successeurs des ducs de Brabant jusqu’à la fin de l’Ancien Régime.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :