via letemps


Battiste Cesa – Publié jeudi 21 novembre 2002


Fribourg. L’année prochaine, le canton célèbre le bicentenaire de l’Acte de médiation et celui de la première Diète fédérale, présidée par le Fribourgeois Louis d’Affry

L’Acte de médiation du 19 février 1803 met alors un terme à la République et ramène la Suisse à un système confédéral.

«Parce qu’elle fut une étape décisive dans la création de la Suisse moderne, la Médiation se doit d’être commémorée.» C’est en ces termes que le groupe de travail chargé d’organiser les festivités du bicentenaire de l’Acte de médiation et de la première Diète fédérale à Fribourg a expliqué hier sa démarche. Sous la conduite de l’historien et député Jean-Pierre Dorand, le comité d’organisation a prévu sept manifestations sur l’année. Le point d’orgue des célébrations officielles se déroulera le 5 juillet en l’église des Cordeliers. C’est précisément dans ce lieu symbolique que s’est ouverte la première Diète fédérale, le 4 juillet 1803.

Six nouveaux cantons

Cette année-là, Napoléon Bonaparte s’impose comme le médiateur d’une République helvétique déchirée par les luttes intestines (Le Temps du 26 octobre). L’Acte de médiation du 19 février 1803 met alors un terme à la République et ramène la Suisse à un système confédéral. Le Fribourgeois Louis-Auguste-Philippe d’Affry (1743-1810) deviendra le premier Landammann de la Suisse. Issu d’une famille de diplomates et de militaires liée à la France, il est désigné par Bonaparte et dispose des pleins pouvoirs. Sa mission: intégrer six nouveaux cantons (Argovie, Tessin, Thurgovie, Vaud, Grisons, Saint-Gall). Fribourg devient ainsi le canton directeur et la capitale de la Suisse pour cette année-là. Un honneur que le canton retrouvera en 1809 grâce au système de direction tournante. C’est aussi à cette période que Fribourg fixe ses frontières actuelles.

Pour «célébrer dignement» cette période charnière, Fribourg organise une série d’événements tout au long de l’année. L’historien Jean Tulard, professeur à la Sorbonne, donnera notamment une conférence le 4 juillet prochain sur le thème «1803 en Europe et en Suisse».

La Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg organisera une exposition sur la Médiation, qui sera visible pendant un mois à partir du 15 septembre. De plus, un colloque scientifique sur ce thème, conduit par les professeurs Mario Turchetti et Francis Python, se déroulera les 10 et 11 octobre. Enfin, une biographie consacrée à Louis d’Affry, écrite par les historiens Georges Andrey et Alain-Jacques Tornare, ainsi qu’une brochure sur la période à l’intention des élèves fribourgeois, paraîtront l’année prochaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :