source : https://whc.unesco.org/fr/list/426

L’abbaye de Westminster représente une séquence étonnante des phases successives de l’art et de l’architecture gothiques anglais et a été une source d’inspiration pour les travaux de Charles Barry et de Augustus Welby Pugin dans le Palais de Westminster


Palais de Westminster et l’abbaye de Westminster incluant l’église Sainte-Marguerite

Reconstruit à partir de 1840 autour de remarquables vestiges médiévaux, le palais de Westminster est un exemple éminent, cohérent et complet du style néogothique. Avec la petite église Sainte-Marguerite, de style gothique perpendiculaire, et la prestigieuse abbaye dans laquelle furent couronnés tous les souverains britanniques depuis le XIe siècle, il présente une signification historique et symbolique importante.

Palais de Westminster et l’abbaye de Westminster incluant l’église Sainte-Marguerite Date : 04/07/2015 Auteur : Ko Hon Chiu Vincent Copyright : © Ko Hon Chiu Vincent Lien durable : whc.unesco.org/fr/documents/144229

Valeur universelle exceptionnelle
Brève synthèse

Le Palais de Westminster, l’abbaye de Westminster et l’église Sainte-Marguerite sont situés près de la Tamise, au cœur de Londres. Leurs silhouettes très élaborées symbolisent la monarchie, la religion et le pouvoir depuis qu’Édouard le Confesseur a construit son palais et son église sur Thorney Island au XIe siècle. Par leur évolution commune au fil des siècles, ils témoignent du parcours d’une société féodale à une démocratie moderne et attestent de l’histoire intimement liée de l’Église, de la monarchie et de l’État.

Le Palais de Westminster, l’abbaye de Westminster et l’église Sainte-Marguerite ont conservé leurs fonctions d’origine et jouent un rôle fondamental dans la société et le gouvernement, l’abbaye étant le lieu de couronnement, de mariage et d’inhumation des souverains. C’est aussi le centre des mémoriaux nationaux pour ceux qui ont servi leur pays, qu’ils soient célèbres ou représentés – comme en témoigne la tombe du Soldat inconnu. L’abbaye est un lieu de culte depuis plus de 1000 ans et maintient le cycle quotidien du culte. Elle reste l’église où se tiennent les grandes célébrations nationales et d’importants événements culturels. Le Palais de Westminster demeure le siège du Parlement.

La Westminster School remonte à 1178 et a été refondée par la reine Élisabeth I en 1560. Elle est située près de Little Dean’s Yard.

La silhouette emblématique de l’ensemble de Westminster fait partie intégrante de son identité, qui est internationalement reconnue, le son de « Big Ben » étant régulièrement radiodiffusé à travers le monde.

Le Palais de Westminster, l’abbaye de Westminster et l’église Sainte-Marguerite résument ensemble l’histoire de l’une des plus anciennes monarchies parlementaires de l’époque actuelle, ainsi que l’évolution des institutions constitutionnelles et parlementaires.

L’abbaye de Westminster représente une séquence étonnante des phases successives de l’art et de l’architecture gothiques anglais et a été une source d’inspiration pour les travaux de Charles Barry et de Augustus Welby Pugin dans le Palais de Westminster.

Le Palais de Westminster illustre dans des proportions colossales la grandeur de la monarchie constitutionnelle et le principe bicamériste du système parlementaire selon la conception du XIXe siècle, sa construction visant à manifester, par une référence à l’architecture anglaise, le caractère national du monument.

Le Palais est l’un des plus importants monuments de l’architecture néogothique, en faisant un exemple éminent, cohérent et complet du style néogothique. Le Westminster Hall est un monument essentiel du style perpendiculaire et son admirable toiture de chêne est l’une des grandes réussites de la construction médiévale en bois. Westminster a été le théâtre de grands événements historiques qui ont formé la nation anglaise et britannique.

L’église Sainte-Marguerite, charmante construction de style perpendiculaire, reste l’église du Palais de Westminster et le lieu de culte de la Chambre des Communes et de son Président depuis 1614 ; elle fait partie intégrante de l’ensemble.

Critère (i) : L’abbaye de Westminster est une réalisation artistique unique présentant en une séquence frappante les phases successives de l’art gothique anglais.

Critère (ii) : L’abbaye, outre son influence sur l’architecture anglaise du Moyen Âge, a joué au second degré, grâce aux choix opérés par Charles Berry et Augustus Welby Pugin au Palais de Westminster, un rôle déterminant dans le « Gothic Revival » du XIXe siècle.

Critère (iv) : L’abbaye, le Palais et Sainte-Marguerite illustrent concrètement les spécificités de la monarchie parlementaire sur une longue période de neuf siècles. Qu’il s’agisse des tombeaux royaux de l’abbatiale, de la salle du chapitre, du remarquable espace de Westminster Hall, de la Chambre des Lords ou de la Chambre des Communes, l’art est toujours présent et harmonieux et en fait un véritable musée historique du Royaume-Uni.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :