source : https://www.region-du-leman.ch/fr

photo d’illustration : © Vincent Bailly – http://www.bailly-photo.ch

C’est en tout cas au 12e siècle qu’une action conjuguée des évêques de Lausanne et des moines cisterciens a fait de Lavaux une région viticole reconnue


TERRE D’INSPIRATIONET PATRIMOINE CLASSÉ À L’UNESCO

Gâtée par la nature, la région de Lavaux est l’une des plus belles de Suisse, parmi d’autres attraits historiques, scientifiques, sportifs, œnotouristiques et même artistiques.


Lavaux doit sa splendeur au recul du glacier du Rhône et aux moines cisterciens qui, au 12e siècle, ont bâti des kilomètres de murs et de terrasses encore soigneusement entretenus par les vignerons d’aujourd’hui. Ces artisans produisent d’excellents vins, mûris par trois soleils : l’astre du jour, la réverbération du lac Léman et la chaleur restituée par les murs durant la nuit. Les épicuriens en visite dégustent avec délice les chasselas, pinot noir et autres cépages labellisés par trois Appellations d’Origine Contrôlées (AOC) : Lavaux, Dézaley et Calamin.

Avant d’être reconnue par l’UNESCO en 2007, cette harmonie entre l’homme et la nature séduisait déjà les promeneurs contemplatifs et les artistes inspirés.


LAVAUX, UN VIGNOBLE CHARGÉ D’HISTOIRE

Formé il y a plus de 15’000 ans, Lavaux a été sculpté par l’homme au 12e siècle. Ces millénaires d’histoire donnent une âme unique à cette région, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Aujourd’hui, le travail des vignerons de Lavaux est empreint d’une fierté et d’un respect propres aux terres de légende. […]

Les terres escarpées de Lavaux sont longtemps restées inexploitables pour l’homme. Les plus anciens documents attestent de la plantation de la vigne au 12e siècle, mais elle devait déjà être présente depuis plus longtemps. C’est en tout cas au 12e siècle qu’une action conjuguée des évêques de Lausanne et des moines cisterciens a fait de Lavaux une région viticole reconnue. Aidés par les vignerons-tâcherons, ils abattent un travail titanesque afin de construire des terrasses retenues par des murs de pierre.

Pendant leur occupation du canton de Vaud, les autorités bernoises reconnaissent l’importance de l’activité viticole à Lavaux et lui donne ses lettres de noblesse, renommées dans plusieurs pays d’Europe.

[…]


LES AOC

Deuxième canton viticole en Suisse, le Pays de Vaud comprend huit Appellations d’Origine Contrôlée (AOC), sur six régions viticoles. Lavaux est une AOC prestigieuse et connue au-delà de nos frontières, mais la région produit également les Grands Crus Dézaley et Calamin, eux aussi labellisés AOC.

Avec son dénivelé pouvant atteindre 100%, le Dézaley est souvent comparé à une cathédrale. Ses terres argilo-calcaires livrent un vin unique et se prêtent à merveille à la culture du chasselas. Ce cépage majoritaire dans la région donne des vins blancs secs, parfaits pour l’apéritif et en accompagnement des plats fins. Minuscule appellation d’à peine 16 hectares, Calamin est aussi précieuse qu’elle est rare. Des chasselas de forte personnalité y trouvent une terre de prédilection.

capture d’écran | region-du-leman.ch/fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :