Werner Szambien, Martin Kew Meade, Simona Talenti (sous la direction de) L’architecture normande en Europe Identités et échanges. Textes de Maylis Baylé, Timothy Brittain-Catlin, Mario Buhagiar, Pietro Burzotta, Øystein Ekroll, Claire Étienne, Anthony Geraghty, Francis Kelly, François Laisney, Jacques Le Maho, Isabelle Lettéron, Jean-Marie Levesque, Jean‑Yves Marin, Luigi Marino, Vittorio Noto, Richard Plant, Dominique Rouillard, Marco Spesso, Gavin Stamp, Teresa Torregrossa, Jean-Claude Vigato. Collection : Architectures 24 × 32 cm, 224 p., 247 illustrations en noir et en couleur, chronologie, bibliographie, 2002. ISBN 2-86364-110-7. Editions Parenthèses 2002
Résumé

Des origines jusqu’à ses développements contemporains (XIe-XXe siècles), l’architecture normande ne s’est pas limitée à une région particulière et à des modes constructifs ou formels uniques. Les Normands,  » hommes du Nord « , peuple de grands navigateurs originaires de Scandinavie, ont mené la dernière vague des grandes invasions qui ont façonné l’Europe médiévale avec la constitution de plusieurs  » pays normands « , en France, en Angleterre, en Sicile, dans l’Italie méridionale et de façon plus éphémère au Proche-Orient. Ainsi, ils ont pu assimiler des traditions locales très diverses et leur politique urbaine et architecturale a intégré des connaissances techniques et des conceptions spatiales propres aux différents territoires conquis. Cet ouvrage, avec les contributions d’une vingtaine de chercheurs, au-delà d’un panorama des invariants de l’architecture normande, se concentre sur les échanges et les emprunts de formes et de principes architecturaux en relevant les ponts et les similitudes entre le normand médiéval et les diverses manifestations de ses renouveaux. Cette tentative de définition d’un caractère normand du bâti dépasse la simple approche stylistique en intégrant une réflexion sur le contexte historique dû aux déplacements, aux conquêtes et aux échanges séculaires entre les peuples.

Sommaire

Partie 1 : L’architecture normande au Moyen Age

  • Origines et développement
  • Le rayonnement Outre-Manche…
  • …Et en Méditerranée

Partie 2 : L’ère des renouveaux

  • La parenthèse de la Renaissance
  • Les prémices d’une identité normande
  • La redécouverte britannique du Normand
  • Un nouveau regard sur le patrimoine anglo-français
  • Les renouveaux de la villégiature…
  • … Et la perspective régionaliste

L’auteur – Werner Szambien
docteur de la Freie Universität de Berlin, directeur de recherches au CNRS, est rattaché au centre André-Chastel, université de Paris-Sorbonne. Spécialiste de l’architecture du Moyen Âge et du XVIIIe au XXe siècle, il est l’auteur de nombreux ouvrages, notamment Le Musée d’architecture, J. N. L. Durand (1760-1834) et Schinkel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :