Éditeur ‏ : ‎ Mardaga (20 novembre 2002) Langue ‏ : ‎ Français Broché ‏ : ‎ 159 pages


Quatrième de couverture

Ce livre a été écrit par un Algérien venu en France à l’âge de 22 ans, pour y poursuivre des études d’urbanisme. Dans une démarche sans antécédents, c’est précisément dans le miroir de l’urbanisme et du cadre bâti que l’auteur interroge l’image de la présence française en Algérie. Il y découvre la profondeur de son ambivalence et y retrouve l’irréductible antagonisme, né avec la conquête, qui a opposé, chez les colonisateurs, les partisans d’une authentique association aux tenants d’une assimilation pure et dure. Au gré d’un itinéraire sinueux qui conduit de Bugeaud à Lyautey, de Napoléon III à Jules Ferry, des disciples de Charles Fourier à Le Corbusier, Delouvrier ou Niemeyer, surprises et paradoxes attendent le lecteur.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :