source https://hls-dhs-dss.ch/fr/

Le Dictionnaire historique de la Suisse DHS est un dictionnaire en ligne élaboré selon des critères scientifiques, connecté, actuel et multimédia. Il entend être aussi bien une infrastructure de recherche, à la fiabilité garantie, pour l’ensemble de la communauté scientifique qu’un service d’information complet et attrayant pour le grand public.


Dominic Pedrazzini: « Berthier, Louis-Alexandre », in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 22.09.2004.
Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021253/2004-09-22/, consulté le 24.04.2022.


TEXTE INTÉGRAL

Capture d’écran | DHS

* 20.11.1753 à Versailles, 1.6.1815 à Bamberg. Fils de Jean-Baptiste, ingénieur géographe militaire. Frère de César (->). ​Marie-Elisabeth de Bavière-Birkenfeld. Dès 1796, B. est un des fidèles de Bonaparte. Ministre de la Guerre (1799-1807). Maréchal d’Empire (1804), major général de la Grande Armée (1805), prince de Wagram (1809). Colonel général des Suisses (1810-1814). Après Austerlitz, la Prusse céda à la France Neuchâtel, que Napoléon attribua en 1806 à B., avec le titre de prince de Neuchâtel et duc de Valangin. B. ne changea rien au régime politique de Neuchâtel, mais s’efforça d’en développer les ressources et donc ses revenus. Entraîné dans la chute de Napoléon, B. abdiqua le 3 juin 1814 sans avoir jamais séjourné dans sa principauté où il était représenté par un gouverneur; il en connaissait toutefois bien les affaires.

Auteure/Auteur: Dominic Pedrazzini

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :