via Encyclopédie Larousse en ligne


Famille d’architectes français, dont les principaux sont Jacques V et son fils Jacques Ange.


Capture d’écran | Larousse encyclopédie

 


Jacques V (Paris 1667-Paris 1742)

Jacques V (Paris 1667-Paris 1742), cousin de J. Hardouin-Mansart, académicien en 1699, aussi bon décorateur que technicien, déploya une grande activité à Paris (hôtels particuliers) et en province (cathédrale d’Orléans, évêché et pont de Blois, hôtel de ville de Rennes, place de la Bourse à Bordeaux, etc.).


Jacques Ange (Paris 1689-Paris 1782)

Jacques Ange (Paris 1689-Paris 1782) collabora d’abord avec son père, qui lui transmit son titre de premier architecte de Louis XV, et acheva certaines de ses entreprises. Il a dominé l’art de son temps en portant la tradition classique française à son plus haut degré de perfection, moins par une originalité particulière que par la logique formelle et le raffinement avec lesquels il a su harmoniser ses compositions. Il a travaillé à Choisy, Fontainebleau, Marly, Compiègne, Versailles, a donné à Paris la place de la Concorde et l’École militaire. Ses chefs-d’œuvre sont, à Versailles, le Petit Trianon (1762) et l’Opéra du château (architecture intérieure, 1768).

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :