source : http://www.herodote.net

par André Larané


Le XIIIe siècle français est souvent qualifié à juste titre de « Siècle de Saint Louis ».

Né à Poissy le 25 avril 1214, le roi est monté sur le trône sous le nom de Louis IXà l’âge de douze ans. Il a régné près de quarante-quatre ans jusqu’à sa mort devant Tunis, le 25 août 1270.

Durant cette longue période, il a porté le royaume capétien à son maximum de prestige, ce qui lui a valu de devenir, sous le nom de Saint Louis, le roi le plus aimé des Français, tant sous la monarchie que sous la République.


EXTRAIT

Le modèle du roi chrétien

Chevalier courageux et combatif, souverain habile et sage, mari empressé autant que fidèle, profondément pieux, Louis IX apparaît comme le modèle du roi chrétien tel que se le représentaient les hommes du « beau Moyen Âge » (XIIe-XIIIe siècles).

Son règne est très nettement segmenté en deux périodes :

La première est une longue phase d’apprentissage, auprès de sa mère Blanche de Castille et des anciens conseillers de son père et de son grand-père, jusqu’en 1242.

La seconde se révèle à partir de  son retour de Terre Sainte, en 1254, après six ans d’absence.

Il se montre alors tout entier tendu vers la sainteté, même s’il ne la cherche pas expressément.

Dans sa vie privée, il témoigne d’une austérité à toute épreuve, se restreint sur la bonne chère et le vin, porte un cilice (vêtement de crin) à même la peau pour se mortifier, se fait fouetter le vendredi en souvenir de la mort du Christ, soigne et lave  les pauvres, ne craint pas de nourrir lui-même des lépreux… 

Dans sa vie publique, il privilégie en toutes choses la conciliation et le droit du plus faible, ce qui ne l’empêche d’agir en fin politique, avec fermeté et sans naïveté aucune, conscient des intérêts de son royaume. Il n’y a guère qu’à l’évocation des croisades qu’il perd le Nord…

Le roi met fin à la première « guerre de Cent Ans » contre l’Angleterre ainsi qu’à la croisade contre les Albigeois. Il régularise les relations entre la France et l’Aragon. Il remet enfin à leur place les turbulents féodaux et modernise l’administration.

Sous son règne, Paris devient la ville la plus prestigieuse de la chrétienté occidentale avec son Université et ses monuments (Sainte Chapelle, Notre-Dame). Les foires de Champagne, entre Flandres et Lombardie, stimulent le commerce et la naissance d’une bourgeoisie urbaine active et entreprenante.

Sans surprise, son procès en canonisation est engagé deux ans à peine après sa mort, au vu des miracles et guérisons accomplis auprès de son tombeau. En 1297, au terme d’une longue enquête, le pape Boniface VIII range Louis IX au rang des saints de l’Église catholique.

Le 25 août, anniversaire de sa mort, devient sa fête canonique. Le roi de France est l’un des premiers laïcs à être canonisé, l’Église ayant jusque-là canonisé seulement des religieux. 

Du point de vue des gens du XXIe siècle, on peut simplement reprocher au roi son attitude envers les juifs (et son entêtement à relancer les croisades).


https://www.herodote.net/Le_barbare_qui_enfanta_l_Occident-synthese-1890.php

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :