source : https://www.wdl.org/fr/

La Côte d’Ivoire est une étude détaillée de la colonie française, publiée en 1906 conjointement à l’exposition coloniale française de Marseille. Dans les années précédant la Première Guerre mondiale, l’empire mondial de la France, second en taille derrière la seule Grande-Bretagne, atteignait son apogée. L’exposition avait pour but de glorifier la mission civilisatrice de la France ainsi que de mettre en lumière son commerce lucratif avec les colonies, dont l’essentiel transitait par le port de Marseille. Le livre comprend quatre parties. La première partie retrace l’histoire et la constitution politique de la colonie. La deuxième partie traite des subdivisions régionales, ou cercles, ainsi que de leur histoire et des descriptions de leurs ressources naturelles, pratiques culturelles, structures politiques et de leur économie. La troisième partie parle de la colonisation française, de l’interaction entre les autochtones et les Européens et de l’utilisation des ressources naturelles issues de la colonie par l’Europe, y compris la construction des mines et l’exploitation de l’agriculture indigène. La dernière partie met l’accent sur le commerce au sein de la colonie, en particulier sur l’organisation de l’industrie et des méthodes françaises de gestion industrielle. Sont également inclus de nombreuses photographies et de nombreux tableaux statistiques. La Côte d’Ivoire obtint son indépendance en 1960.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :