via wikipedia


Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Bertha of Kent »


Berthe de Kent
A statue of Queen Bertha stands in front of the entrance gate to the King’s School, Canterbury© Olaf Protze/LightRocket via Getty Images

Berthe est une princesse franque née vers 565 et morte au plus tôt en 601. Épouse du roi Æthelberht, son influence participe à l’introduction du christianisme dans le royaume du Kent et dans l’Angleterre anglo-saxonne en général. Elle fut canonisée par l’Église catholique Romaine.

Biographie

Berthe de Kent_detail
« Queen of Kent, Princess of the Francks »

Née vers 5651, Berthe est la fille de Caribert Ier, roi mérovingien de Paris. Lorsqu’elle épouse le roi païen du Kent Æthelberht, elle amène son chapelain, Liudhard, avec elle en Angleterre. Elle restaure une église chrétienne de l’époque romaine à Cantorbéry et la dédie à Martin de Tours. L’actuelle église Saint-Martin à Cantorbéry occupe le même site. Augustin de Cantorbéry, envoyé en mission par le pape Grégoire Ier pour prêcher l’Évangile en Angleterre en 596, doit une grande partie de l’accueil favorable qu’il reçut à l’influence de Berthe.

Les documents existants indiquent que Berthe eut deux enfants: Eadbald et Æthelberge. Elle meurt en 601 ou après

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :