via ideomagazine


ÉCRIT PAR La rédaction
2 avril 2019


Au cœur de la Médina de Tunis, rue de l’ancienne Douane, se niche le Fondouk des Français. Aujourd’hui en état de délabrement avancé, il fut durant des décennies un haut lieu de la diplomatie française.


Le Fondouk des Français, un édifice chargé d’Histoire

Le Fondouk des Français, un édifice chargé d’Histoire au coeur de la Médina de Tunis_img1
Porte du Fondouk des Français. Crédit Sami Mlouhi

Le Fondouk des Français se situe au numéro 5 de la rue de l’ancienne douane, dans l’ancien quartier franc à proximité de Bab El Bhar, premier quartier européen de la ville. Autour de la rue de l’ancienne Douane et de la rue Zarkoun se trouvaient une dizaine de ces consulats étrangers (France, Italie, Allemagne, Pays-Bas, Angleterre, Etats-Unis d’Amérique).

Il fut bâti au cours des années 1659-1660 sous le règne de Hammouda Pacha Bey à l’initiative du consul et vicaire d’Afrique Jean Le Vacher. Au début du 18ème siècle, un autre fondouk dit « fondouk des négociants », situé au numéro 15 de la même rue, est loué aux Français. Le premier abritait le consul et ses bureaux, et le second abritait les négociants et leurs marchandises. Durant deux siècles, les consuls de France se succédèrent dans le Fondouk des Français jusqu’en 1860, date de sa désaffectation. Le consulat déménagea alors avenue Habib Bourguiba, actuel consulat de France construit à l’initiative de Léon Roches.


Un bâtiment remarquable

La superficie au sol de l’édifice est d’environ 1400m2 et la superficie totale (Composée de 3 niveaux) compte à peu près 2800m2. Cette vaste surface au rez-de-chaussée accueillait, entre autres, une écurie, un garage pour les voitures, une boulangerie, une chapelle et même une prison. Les appartements et pièces de vie se trouvaient quant à eux à l’étage. Mais ce qui fait également sa singularité est sans aucun doute ses portes cloutées qui servait à protéger ses locataires des guerres civiles et des invasions. Ces portes vigoureusement cloutées représentent un exemple unique de l’architecture défensive de l’époque.

Le Fondouk des Français, un édifice chargé d’Histoire au coeur de la Médina de Tunis_img2
Cour intérieure Fondouk des Français. Crédit Youssef Bensaad

Un édifice aujourd’hui à l’abandon

Monument classé depuis 1922, il est actuellement dans un état de délabrement avancé comme de nombreux bâtiments patrimoniaux de la Médina de Tunis. Le Fondouk des Français est avec l’ancienne ambassade britannique un des derniers témoins de cette époque historique, étant donné que la plupart de ces ambassades ont disparu.

Ouvrages sur le sujet :

  • Jacques Revault, Le fondouk des Français et les consuls de France à Tunis (1660-1860), Paris, Recherches sur les civilisations, 1984
    Geneviève Goussaud-Falgas, Le Consulat de France aux xviie et xviiie siècles : vie quotidienne, Paris, Éditions L’Harmattan, 2014 (ISBN 9782343041353)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :