via Rétronews


Journal du Cher 19 décembre 1844, p. 1/4

Le journal du Cher fut le journal régional du département situé en Centre-Val de Loire et édité à Bourges. Il traitait en quatre pages de toutes sortes d’actualités (littéraires, agricoles, scientifiques et politiques) et soutenait une ligne conservatrice. Principale source d’information du Cher durant plus d’un siècle, le journal, fondé sous la Restauration, disparut à la fin des années 1920.


Journal du Cher_Bourges [19-12-1844]
Journal du Cher 19 décembre 1844, P. 1/4 (capture d’écran)

TEXTE INTÉGRAL

Si l’opposition avait de son côté la dixième partie des faits accomplis par la politique conservatrice, et spécialement par le cabinet du 29 octobre, elle emboucherait la trompette épique et couronnerait son front de lauriers verts. Le parti conservateur ne fait pas grand bruit : c’est de meilleur goût assurément, mais il est nécessaire quelquefois de montrer ses états de service. Voici ceux du parti conservateur depuis quatre ans :

Non seulement M. Thiers, qui représente l’opposition actuelle, avait détruit notre influence à Londres, mais il avait fait rétrograder la politique française jusqu’au lendemain de la révolution de juillet, c’est-à-dire qu’il avait remis en question la paix européenne. Le parti conservateur a donné à la paix européenne une base plus solide que celle qu’elle avait avant le 1er mars ; il a rétabli noire influence à Londres, et il l’a constatée par le voyage à Windsor. Le peuple anglais tout entier a démenti lord Palmerston , en rendant hommage à la France , dans la personne du roi des Français.

L’opposition avait dit que l’Angleterre protestait contre l’occupation de l’Algérie par la France : les marins anglais ont reconnu celte occupation, en portant des toasts aux succès de nos armes. L’Angleterre a mieux fait que de reconnaître notre souveraineté en Afrique, elle l’a acclamée.

L’opposition accusait le parti conservateur d’avoir fait reculer l’influence française devant l’influence anglaise , dans la Péninsule. C’est le contraire qui a eu lieu. L’influence française est aujourd’hui sans rivale en Espagne, à tel point que les profonds politiques de l’opposition veulent faire peser sur le cabinet français la responsabilité de tous les actes du cabinet de Madrid ; ils l’accusaient d’être sans influence , aujourd’hui ils l’accusent d’en avoir trop.

L’influence française, qu’on représentait aussi comme ruinée eu Grèce , y est plus grande quelle ne l’a jamais clé.

La conquête de l’Algérie a fait un pas immense, sous le gouvernement d’un homme que l’opposition avait voulu rendre ridicule, il y a quelques années, et qui s’est vengé , en devenant un habile général et un grand administrateur.

L’opposition, qui emploie tout son génie à prouver que la France soutient un gouvernement qui la déshonore, avait dit que nous n’oserions pas tirer un coup de canon sans le visa de l’Angleterre, et le prince de Joinville a bombardé le Maroc à la vue des vaisseaux anglais et à la barbe de Gibraltar. Et la France a fait cela après avoir empêché la flotte turque d’en faire autant devant Tunis. Elle s’est opposée au bombardement de Tunis, et a exécuté le bombardement de Tanger et de Mogador. Étrange faiblesse que celle-là, en vérité.

Voilà le bilan des actes matériels. Quant aux conquêtes morales de la France gouvernée par le parti conservateur, elles sont immenses. Les idées françaises ont pénétré avec plus d’activité et d’intensité qu’à aucune autre époque dans toute l’Europe. En Angleterre, la grande idée française de la paix a pénétré jusqu’à la moelle du peuple anglais. Les idées françaises de 89 et de 1830 ont pénétré l’Allemagne. La diète de Hongrie a récemment décidé que ceux qui n’étaient pas nobles pouvaient néanmoins posséder des terres nobles ; n’est-ce pas là une idée française de 89 ?

La France doit cette influence matérielle et cette influence morale à la sagesse du parti conservateur, qui a su , avec un tact merveilleux, plier sa politique aux exigences de l’ordre et à celles du progrès.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :