source : http://whc.unesco.org/fr/list/1202


Centre historique urbain de Cienfuegos

La ville coloniale de Cienfuegos fut fondée en 1819, à l’époque où l’île était sous domination espagnole, mais elle fut d’abord colonisée par des immigrés d’origine française. Elle devint ensuite un centre de négoce de la canne à sucre, du tabac et du café. L’architecture de cette ville située sur la côte caraïbe, dans la partie centrale du sud de Cuba, au cœur de la zone de culture de la canne à sucre, de la mangue, du tabac et du café, fut d’abord de style néoclassique, puis devint plus éclectique, le paysage urbain conservant néanmoins une harmonie d’ensemble. Parmi les bâtiments les plus intéressants: le palais du gouvernement (Hôtel de Ville), l’école San Lorenzo, l’Evêché, le palais Ferrer, l’ancien Lycée et quelques demeures. Cienfuegos est le premier et l’un des plus remarquables exemples d’ensemble architectural traduisant les nouvelles notions de modernité, d’hygiène et d’ordre en matière d’urbanisme tel qu’il s’est développé en Amérique Latine à partir du XIXe siècle.

 

Centre historique urbain de Cienfuegos (Cuba) © M & G Therin-Weise
Centre historique urbain de Cienfuegos (Cuba) © M & G Therin-Weise

Valeur universelle exceptionnelle
Brève synthèse

Cienfuegos fut fondée  en 1819 sur la côte caraïbe dans la région sud centrale de Cuba. Bien que située en territoire espagnol, beaucoup de ses premiers colons étaient d’origine française, venant de Bordeaux et de colonies françaises comme la Louisiane. Ville portuaire et commerçante, située au cœur d’une région agricole fertile produisant de la canne à sucre, de la mangue, du tabac et du café, sa prospérité est principalement liée à l’essor de sucre du XIXe siècle. Dans les années 1860, Cienfuegos était la troisième ville de Cuba pour la richesse économique.

Le centre d’origine de la ville est formé de vingt-cinq pâtés de maisons, selon un plan en damier d’une régularité géométrique absolue, inspiré par le siècle des Lumières espagnol. Cette ville planifiée illustre  l’urbanisme moderne espagnol américain, et reflète les nouvelles tendances socio-économiques et culturelles liées à l’ordre urbain, sur le rôle des espaces publics et la nécessité d’un éclairage et d’une ventilation naturels pour favoriser l’hygiène publique.

Les activités publiques étaient concentrées sur le Parque José Martí (l’ancienne place d’Armes,) le site de l’église ainsi que les bâtiments publics et gouvernementaux. Parmi les bâtiments néoclassiques du XIXe siècle on mentionnera la Santa Iglesia Catedral de la Purísima Concepción (la Cathédrale de la Sainte Eglise de la pure Concepción), le Théâtre Tomás Terry, le Casino espagnol, la taverne Palatine (ou Palais blanc), le Lions House, « L’Union » Hôtel, la maison-entrepôt du commerçant espagnol José García de la Noceda, et le bâtiment des douanes.

Les bâtiments datant du début du XXe siècle sont de conception plus éclectique mais conservent certaines proportions, matériaux de construction et caractéristiques stylistiques créant une harmonie d’ensemble. Les bâtiments résidentiels, par exemple, comportent un ou deux étages, avec des façades simples, généralement sans porches. Une ferronnerie d’acier forgée et moulée par des maîtres artisans ornemente élégamment les grilles, les rampes et les clôtures.

Le centre historique inscrit couvre 70 ha entourés d’une zone tampon de 105 hectares qui s’étend vers la partie est du port.

Critère (ii): La ville historique de Cienfuegos montre un important échange d’influences basé sur les idées du siècle des Lumières espagnol ; c’est un exemple remarquable de l’application précoce de ces idées à la planification des villes d’Amérique latine au XIXe siècle.

Critère (iv): Cienfuegos est le premier exemple remarquable d’ensemble architectural représentant les nouvelles idées de modernité, d’hygiène et d’ordre appliquées à l’urbanisme, telles qu’elles se sont développées en Amérique latine à partir du XIXe siècle.

Intégrité

Le centre historique de Cienfuegos a conservé à un degré élevé son tissu urbain du début du XIXe siècle. Son plan en damier, qui définit l’organisation formelle de la ville et la structure spatiale des places et des larges avenues, a été respecté et prolongé quand  la ville s’est étendue au-delà de sa  conception originale de vingt-cinq pâtés de maisons.  L’intégrité est également manifeste dans le maintien de nombreux bâtiments du XIXe siècle avec des modifications minimales au parc immobilier d’origine. En outre, les constructions ultérieures ont largement respecté les proportions existantes en matière de hauteur et de conception générale,  créant une harmonie d’ensemble.

L’une des plus grandes menaces pour le centre historique est le rythme de la croissance urbaine, même si à ce jour le centre historique a conservé son aspect et n’a pas subi de changements drastiques. En raison de sa situation de ville côtière dans une région tropicale, Cienfuegos est soumise à des risques de catastrophes naturelles comme les cyclones.

Authenticité

Le centre historique de Cienfuegos continue de remplir les fonctions d’une zone urbaine vitale et du cœur d’une ville moderne. Il a conservé son plan d’origine reflétant les idées philosophiques du siècle des Lumières espagnol sur lequel il fut fondé. La continuité de la trame urbaine est visible dans la structure spatiale actuelle des  grandes et petites places, des larges avenues et du paysage urbain de résidences classiques.

L’authenticité du parc immobilier dans la zone inscrite a été maintenu en partie grâce à l’utilisation de matériaux et de techniques de construction traditionnels tant dans la réhabilitation et la rénovation des bâtiments d’origine que pour de nouvelles constructions. La cohérence d’utilisation est évidente dans toute la  zone, en particulier grâce au maintien des installations portuaires et des entrepôts qui reflètent son importance actuelle comme port de commerce.

Seule ville de l’île dont les fondateurs étaient français, Cienfuegos a conservé un lien culturel avec ces premiers colons, non seulement par le tissu urbain visible, mais aussi de façon intangible dans un mélange ethnique qui comprend également  un héritage espagnol, africain et chinois.

Eléments requis en matière de protection et de gestion

Le bien bénéficie d’une  protection juridique à la fois aux niveaux national et municipal. Au niveau national, la réglementation principale inclut la protection du patrimoine culturel (1977), la loi sur les monuments locaux (1977) et nationaux, et le classement du  Centre historique urbain de Cienfuegos 1995 comme monument national. Une protection supplémentaire est prévue par le Plan de classement territorial et urbain (2001) et la préservation et la conservation des sites archéologiques par la Commission nationale des monuments du ministère de la Culture (1979). La municipalité est également responsable de la surveillance régulière du centre historique avec la participation de plusieurs organisations au niveau provincial.

Le plan de gestion de Cienfuegos, achevé en 2004, prévoit des mesures pour traiter des domaines de la croissance urbaine et du tourisme. Le «programme d’interventions» comprend plusieurs niveaux d’interventions tels que la restauration des bâtiments historiques avec de nouveaux usages compatibles et la construction sur des  terrains non occupés. Le Bureau des Monuments et des Sites Historiques  gère l’application de la réglementation municipale ainsi que les plans de développement et de gestion qui mettent l’accent sur les actions d’inventaire, de conservation et de restauration. Plus précisément, cet organisme apporte son soutien à tous les niveaux de réhabilitation, qui vont de la recherche à l’appui à des formations en matière de  techniques  et de matériaux de construction traditionnels.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :