via lepetitjournal.com

télécharger le dossier de presse de l’exposition de Paris (3.96 Mo) : Napoléon III et l’Italie naissance d’une nation 1848-1870

Napoleone III e l'Italia. La nascita di una nazione 1848-1870
Napoleone III e l’Italia. La nascita di una nazione 1848-1870

A l’occasion des célébrations du 150e anniversaire de l’Unité de l’Italie, les différents événements ne pouvaient se faire sans un clin d’œil à Napoléon III, qui œuvra à la construction d’une Italie unie. Une exposition lui est consacrée  grâce à l’œil de photographes de guerre, qui ont suivi leur empereur dans ses périples en Italie et qui, par des moyens techniques nouveaux pour l’époque, permettent à chacun une meilleure connaissance des faits. A voir au Museo del Risorgimento jusqu’au 10 avril.

La communication politique par l’image est une notion qui en cette deuxième moitié du XIXe siècle prend une nouvelle forme grâce au développement de la photographie. Une notion qui plait à Napoléon III et qu’il utilise en s’entourant d’un photographe professionnel, Léon-Eugène Méhédin qui l’accompagne dans ses différentes campagnes et qui aura la lourde tache de rapporter, grâce à ses clichés, les détails de l’histoire. Du pont de Buffalora, de Magenta, Milan, Melegnano, Dezensano,  Valeggio ou encore Villa franca, ses clichés de la campagne d’Italie ont été immortalisés par l’objectif, permettant ainsi de rapporter l’histoire par l’image dans les différentes batailles menées par Napoléon III : portraits, photos de groupe,  paysages de guerre, tout sera épié, et parfois accompagné de commentaires personnels, ou de brides de conversations directes entre le photographe et l’empereur. Léon-Eugène Méhédin,  outre sa passion pour la photographie était également archéologue et architecte. Il fit érigé deux arches à L’Aigle en 1851 à la gloire de Napoléon.

Plus de 120 pièces ont été rassemblées pour cette exposition, dons la plupart sont des clichés de Méhédin ou d’autres photographes en provenance de l’Hôtel des Invalides à Paris, et aussi de pièces issues de diverses collections suisses ou françaises, des archives civiques de Milan, de la bibliothèque nationale et du Musée Alinari de Florence : on peut notamment admirer une œuvre déterminante dans la carrière du peintre français Edouard Louis Dubufe, ’le congrès de Paris’, réalisé en 1856 sur demande de Napoléon III. L’exposition présente également un document extraordinaire, l’agenda de Cavour, soit un ensemble de notes prises par Cavour lors de ce même Congrès de Paris .

Cette exposition est le fruit d’une étroite collaboration entre le Musée de l’Armée de Paris, de la mairie de Milan et d’Alinari24Ore, partenaire italien spécialisé dans la photographie historique, la conservation, le catalogage, et sa divulgation afin de faire connaitre les grands faits de l’histoire, de la  société, de l’art et de la culture italienne. C’est un véritable reportage-documentaire, dont la méthode de communication prédominante est  l’image, rendant ainsi hommage à tous les photos reporters. Une exposition qui sera à son tour accueillie à Paris au Musée de l’Armée de Paris, à l’Hôtel des Invalides du 15 octobre 2011 au 15 janvier 2012.

Nathalie LASSERRE (www.lepetitjournal.com) vendredi 11 mars 2011

 PRATIQUE
"Napoleone III e l'Italia. La nascita di una nazione"
 Museo del Risorgimento
 Via Borgonuovo 23, Milan
 tel. 02 88 46 41 80
 Horaires : du mardi au dimanche, 9h-13h et 14h-17h30
 Entrée libre 

La mostra si propone di ripercorrere i momenti salienti del Secondo Impero francese e del Risorgimento Italiano attraverso fotografie originali, per la maggior parte inedite, provenienti dalle collezioni Alinari di Firenze, dal Musée de l’Armée di Parigi e dalla raccolta di fotografie e stampe delle civiche Raccolte Storiche, permettendo di approfondire la conoscenza dei fatti storici e al tempo stesso di ammirare capolavori dei maestri protagonisti della storia della fotografia in un corto circuito temporale che ci riporta, per tramite dello scatto originale, all’hic et nunc degli avvenimenti stessi. Dall’accostamento delle singole collezioni nasce dunque un’affascinante progetto espositivo di circa 120 immagini, un’inedita lettura della Storia attraverso l’utilizzo della fotografia, nuovo medium di comunicazione.
Dal 7 febbraio al 10 aprile 2011.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :