source : http://www.persee.fr/


Senra José Luis. L’influence clunisienne sur la sculpture castillane du milieu du XIIe siècle : San Salvador de Oña et San Pedro de Cardeña. In: Bulletin Monumental, tome 153, n°3, année 1995. pp. 267-292. www.persee.fr/doc/bulmo_0007-473x_1995_num_153_3_3608

Télécharger en PDF

 


Résumé

Depuis les observations faites par Camille Enlard à propos de l’église Saint-Vincent d’Avila, les recherches sur l’influence bourguignonne dans les royaumes de Castille et de Léon au cours du dernier tiers du XIIe siècle se sont activement poursuivies. Tant Saint-Vincent d’Avila que d’autres édifices, comme la crypte du Porche de la Gloire à la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle peuvent être considérés comme des exemples paradigmatiques de cette phase ; ils sont, en effet, à l’origine de la diffusion d’un répertoire de motifs — qui ne sont pas tous de source bourguignonne — caractéristique de l’art roman tardif des deux royaumes. Mais, jusqu’ici, rien ne permettait de discerner le mode de transmission de ces motifs. Tout au plus pouvait-on alléguer la présence de nombreux bourguignons dans ces régions, ou l’importante influence qu’y exerçait Cluny depuis la fin du XIe siècle. En revanche, les œuvres retrouvées dans deux abbayes bénédictines de Castille — San Salvador de Oña et San Pedro de Cardeña (province de Burgos) — témoignent de la venue d’une première génération de sculpteurs bourguignons au début des années 1140. Le répertoire ornemental de la façade du réfectoire d’Oña (daté de 1141) est très voisin de celui de la dernière campagne de construction de Cluny III, tandis qu’à Cardeña, qui fut rattaché de manière éphémère à Cluny en 1142, l’une des galeries du cloître offre de multiple points de comparaisons avec le décor sculpté du chevet de Paray-le-Monial. Ainsi l’existence d’un « chaînon manquant » de l’histoire de la sculpture romane de Castille et de Léon est-elle établie ; il est également possible, désormais, de mieux apprécier le rôle joué par la Bourgogne dans le devenir artistique des deux royaumes hispaniques.

Plan
  • I – Le monastère d’Oña
  • La découverte des arcatures du réfectoire
  • Datation et contexte historique
  • Analyse descriptive et stylistique
  • Les sculpteurs d’Oña
  • II – Le cloître et la salle capitulaire de San Pedro de Cardeña
  • Analyse descriptive et stylistique

 


 

Depuis longtemps les historiens de l’art espagnols se sont intéressés aux relations institutionnelles entre Cluny et les monastères bénédictins des anciens royaumes de Castille et Leon. Mais il a fallu attendre ces dernières années pour que soient mises en évidence les relations artistiques, qui, à l’apogée de l’art roman, ont indubitablement existé entre l’abbaye bourguignonne et son aire d’influence et les centres monastiques de Castille et Leon. C’est ainsi que Serafîn Moralejo a insisté sur l’élan clunisien qui, à travers la Gascogne et le Languedoc, a créé, pendant le règne d’Alphonse VI, un courant qui devait influencer cette sculpture jusqu’au cœur du XIIe siècle. Tel est le cas, par exemple, des chapiteaux de la cathédrale de Pampelune, qui entre 1130-1140, témoignent de ce courant gascon et languedocien.

Dans un récent travail, j’ai tenté de montrer l’existence d’une influence clunisienne directe, à partir du second quart du XIIe siècle, dans deux monastères castillans : San Salvador d’Ona et San Pedro de Cardena. L’arcature orientale du réfectoire d’Ona présente un certain nombre de caractéristiques révélant l’influence d’un atelier formé à Cluny. On peut également trouver dans la sculpture de la Madeleine de Vézelay et de la cathédrale Saint-Lazare d’Autun, qui traduit une certaine évolution des ateliers bourguignons, des formes similaires à celles d’Ona. Les arcatures du cloître et de la salle capitulaire de San Pedro de Cardena reflètent, pour leur part, d’autres courants issus de Cluny.

 

I – Le monastère d’Oña

 

Lire sur persée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s