source : https://www.herodote.net/

.


Né à l’orée du XXe siècle à Bruxelles, Claude Lévi-Strauss, père du structuralisme, a imprimé une marque profonde dans la pensée contemporaine, tant dans les champs de l’ethnologie que de la sociologie, la philosophie, l’histoire ou la littérature. L’historien Pierre Nora a défini son ouvrage Tristes tropiques comme un « moment de la conscience occidentale ».

Béatrice Roman-Amat

Claude Lévi-Strauss (1908 - 2009) Un éclaireur de la conscience occidentale.jpg
« Je hais les voyages et les explorateurs »

Après des études de philosophie, le jeune Lévi-Strauss se tourne vers l’ethnographie. Il pressent dans cette discipline la possibilité de concilier ses passions pour l’empirisme de la géologie et pour la philosophie de la nature, la psychanalyse et la pensée marxiste, tout en échappant à l’aspect répétitif de la philosophie universitaire. « J’entrevoyais le moyen de concilier ma formation professionnelle et mon goût pour l’aventure », écrira-t-il plus tard. L’ethnologie n’est alors qu’une discipline naissante en France.

Lévi-Strauss s’installe au Brésil, pour devenir professeur de sociologie à l’université de Sao Paulo. En décembre 1935-janvier 1936, à la faveur des vacances universitaires, il part avec son épouse Dina à la découverte de tribus indiennes du Brésil, parmi lesquels les Caduveo et les Bororo du Mato Grosso, en s’enfonçant profondément dans la forêt amazonienne.

Il renouvelle son expérience en juin 1938-janvier 1939 avec les Nambikwara. Il racontera ses premiers séjours d’étude dans Tristes tropiques quelques années plus tard.

Juif français d’origine alsacienne, Lévi-Strauss perd son poste avec l’avènement du régime de Vichy. Exilé aux États-Unis, à New York, pendant la Seconde Guerre mondiale, il se consacre à la rédaction de sa thèse, « Les structures élémentaires de la parenté », qui paraît en 1949. Il y définit le processus d’échange comme une constante structurante de l’esprit humain et explique que « la prohibition de l’inceste est le processus par lequel la nature se dépasse elle-même », le synonyme de l’entrée dans le monde de la culture. Toutes les sociétés humaines ont en commun la prohibition de l’inceste, moins pour des raisons biologiques (dégénérescence génétique) que pour des raisons sociales (élargir le réseau de solidarité au-delà du cercle étroit de la famille).

La démarche de Lévi-Strauss se fait révolutionnaire en ce qu’il compare les sociétés humaines non pas d’après leurs « performances » (puissance, économie, richesse…) mais d’après leurs structures mentales, ce qui interdit tout jugement de valeur et toute hiérarchisation. Ainsi, que nous appartenions à une société occidentale moderne ou à une tribu amazonienne, nos choix de vie sont orientés par  notre culture d’appartenance (préférences matrimoniales…). Nous « fonctionnons » de la même façon, que nous portions un costume-cravate ou un étui pénien.

En 1952, Lévi-Strauss écrit à la demande de l’UNESCO un petit essai incisif, Race et Histoire, qui met en coupe réglée les théories racistes, de Gobineau à Hitler. Il insiste dans ce texte sur la diversité des cultures humaines et leur tendance à chacune se considérer comme supérieure aux autres. Il récuse l’idée évolutionniste selon laquelle ces cultures seraient vouées à progresser par étapes, idée qui sous-entendrait que certaines seraient plus avancées que d’autres.

En 1955, la publication de Tristes Tropiques, qui frôle de peu le prix Goncourt, fait connaître les travaux de Lévi-Strauss au grand public. Le livre débute par une formule célèbre et quelque peu provocante : « Je hais les voyages et les explorateurs ». Dans ce récit de voyage aussi dense que passionnant, l’anthropologue ne s’en tient pas à ses séjours chez les tribus amérindiennes mais élargit son propos à l’Asie et l’islam…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s