via herodote.net/.


Guillaume Budé Portrait par Jean Clouet (1536).
Guillaume Budé Portrait par Jean Clouet (1536).

Guillaume Budé, plus grand humaniste français, est écrivain mais aussi bibliothécaire et imprimeur. Il s’énorgueillit d’avoir «rouvert les sépulcres de l’Antiquité». C’est la définition même de l’humanisme.

En 1522, le roi François 1er le nomme à la tête de sa bibliothèque de Fontainebleau, à l’origine de la Bibliothèque nationale. À l’initiative de Guillaume Budé, le roi instaure en 1536 le dépôt légal qui fait obligation aux imprimeurs de déposer un exemplaire de chaque livre à la Bibliothèque royale ; un habile moyen d’enrichir celle-ci.

Guillaume Budé suggère aussi à François 1er la fondation d’un Collège des Trois-Langues (latin, grec, hébreu) ou Collège des lecteurs royaux, dans lequel des érudits viendraient enseigner gratuitement à tous les publics. François 1er le fonde en 1530 sous le nom de Collège royal. C’est aujourd’hui le Collège de France. Cette institution revêt une grande importance car elle enlève à l’Église le monopole de l’enseignement supérieur qu’elle détenait depuis la naissance de l’Université, trois siècles plus tôt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :