via BATAILLE DE PUEBLA – Encyclopædia Universalis


Épisode de l’expédition du Mexique, cette bataille mit aux prises l’armée du gouvernement libéral de Benito Juarez aux troupes françaises envoyées par Napoléon III, dont la mission était de créer un État sous influence française au Mexique. La commémoration de cette victoire mexicaine dans ce pays est l’occasion d’une fête nationale connue sous le nom de Cinco de Mayo (5 mai).

L’itinéraire emprunté par les Français qui se dirigeaient vers la capitale était bloqué par la ville fortifiée de Puebla. L’imprudent général français, Charles Latrille Laurencez, ordonna une attaque frontale des positions mexicaines, situées sur les collines escarpées de Cerro de Guadalupe et défendues par un cours d’eau et un mur en brique. Les Mexicains, sous le commandement du général Ignacio Zaragoza, repoussèrent les assaillants, qui perdirent 1 000 hommes environ et firent retraite jusqu’à la côte. En l’honneur de son défenseur, Puebla reçut officiellement le nouveau nom de Puebla de Zaragoza.

En mars 1863, le général français Élie-Frédéric Forey fit le siège de Puebla, avec des renforts. Défendue par environ 30 000 hommes sous le commandement de Gonzáles Ortega, la ville capitula après avoir épuisé ses stocks de munitions et de nourriture. La plupart des prisonniers furent envoyés en France. Le 2 avril 1867, Porfirio Díaz reprit la ville, mettant un terme à l’occupation française.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :