via inpi


De Nemo à Cousteau… les capitaines amateurs d’exploration sous-marine doivent beaucoup à Rouquayrol et Denayrouze, inventeurs et déposants du premier scaphandre autonome de l’histoire.

Le scaphandre autonome (1864)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :