source : http://www.larousse.fr/encyclopedie/

 


Ordre de chevalerie souverain.

Lors de l’entrée des croisés à Jérusalem (1099), les hospitaliers de Saint-Jean constituent un ordre religieux dont la règle servira de modèle aux autres ordres hospitaliers. Après la prise de Saint-Jean-d’Acre, l’ordre s’installe à Chypre (1191), à Rhodes (1309) puis à Malte (1530) jusqu’à la prise de l’île par Bonaparte (1798). L’ordre, alors divisé en 8 langues (ou nations), est placé sous l’autorité d’un grand maître élu dont dépendent environ 600 commanderies ; il s’installe à Rome en 1834 et se dote d’une nouvelle Constitution, approuvée par le Saint-Siège. L’action des 10 000 membres de l’ordre s’exerce essentiellement dans le domaine caritatif avec ses léproseries, hôpitaux, dispensaires, ambulances. Des branches non catholiques existent en Allemagne, en Scandinavie, aux Pays-Bas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :